URGENT ! Vérifiez vos amarres !

Avec les premiers coups de vent de l’hiver et les grandes marées, nous avons du reprendre en urgence les amarres de plusieurs dizaines de bateaux ! Et parfois, il était trop tard, le bateau avait déjà tossé contre le ponton et connu des dommages. Nous ne le répéterons jamais assez, l’amarrage d’un bateau est quelque chose de primordial. Amarres trop faibles qui cassent sous la charge, amarres négligemment réglées, qui ne retiennent pas le bateau sous l’effet du clapot, nœuds mal serrés ou inappropriés… le résultat est que votre bateau est malmené !

Il est donc urgent de passer vérifier et renforcer votre amarrage pour l’hiver, si vous ne l’avez pas fait. Si vous ne pouvez pas le faire vous même, demandez à un professionnel local.

…et n’hésitez-pas à demander conseil à notre équipe technique du Port d’Armor !

L’amarrage sur un catway s’effectue toujours de la même manière.

Chaque amarre porte un nom.

1 – Les pointes avant : Elles sont au nombre de 2. Elles stabilisent l’étrave (ou le tableau arrière) en latéral et règlent la distance du bateau avec le ponton en l’empêchant de reculer.

2 – La garde arrière (ou garde descendante): Maintiens le bateau proche du catway.

3 – La garde avant (ou garde montante) : elle bloque le bateau pour l’éviter d’avancer sur le ponton. Elle s’installe en bout de catway.

4 – Le traversier : Il n’est pas obligatoire, mais il aide bien à coller le bateau au catway surtout si e vent ou le courant est traversier, éloignant le bateau. Il est surtout utile pour faciliter l’embarquement et le débarquement.

Ordre d’amarrage